Le CNT de France vu par un adhérent

Pour sauver notre pays, nos libertés, et que ce futur dont nous rêvons tous devienne réalité, une entité, le Conseil National de Transition de France (CNTF) est déjà en place et n’attends plus que le nombre de citoyens pour prendre place au gouvernement et améliorer grandement son fonctionnement. Il s’agit de ce qui aurait dû exister depuis bien longtemps. Le pouvoir par le peuple, pour le peuple, aux mains du peuple. Il ne s’agit pas d’une anarchie ou chacun fait ce qu’il veut, mais bien d’établir ensemble, tous ensemble, des règles et des lois qui régissent la vie en communauté dans notre pays mais en satisfaisant le plus grand nombre et pas seulement une poignée.

Aujourd’hui nous votons pour un élu, qui ensuite a les pleins pouvoirs et fait ce qu’il veut avec ses ministres. Il peut choisir avec qui il travaille, le salaire qu’il perçoit et combien de temps il va le percevoir, les lois et règles du pays, qui a le droit à quoi ou pas, etc… Or, nous n’avons pas voté pour ça, nous avons juste voté un représentant. C’est comme si dans votre famille, vous décidez d’une personne qui gère les finances. Allez, disons que ce soit votre frère ainé car vous avez confiance en lui. Avec le temps, voyant tout cet argent, il décide de se payer un peu plus, d’interdire certaines choses pour le reste de la famille tout en se les octroyant à lui. Laisseriez-vous faire ça? Pourquoi le faites-vous pour votre pays alors?

Le CNT a pour but de remettre le pouvoir au peuple. Il ne s’agit plus de voter pour une personne, mais d’avoir un ensemble de représentants du peuple, puis de voter pour chaque loi qui sera proposée par vous et les représentants. Si une injustice était avérée, nous ne nous en remettrons plus à des juges corrompus ou à la botte de l’état. Nous aurons une cours suprême populaire et des cours légitimes, c’est à dire un ensemble de citoyens, à chaque fois tiré au hasard, qui statueront sur une décision à prendre concernant ladite injustice. Celui qui préfère le juge corrompu ne peut être qu’un partisan du système vérolé actuel, ne pensez-vous pas?

Le CNTF n’est pas un parti, n’a pas de parti, car il n’est plus question de parti. Les partis ont été créés pour diviser le peuple, le mettre devant tellement de choix que voter ne sert plus à rien. Le CNTF est l’entité qui est censée être en place. Un pouvoir par le peuple, pour le peuple. C’est aussi simple que ça. Les représentants seront des experts dans tous les domaines, mélangés à des citoyens, qui proposeront des directives pour le pays. Ces représentants seront remplacés régulièrement pour éviter les prises de pouvoirs ou les corruptions du système comme c’est le cas aujourd’hui. Il faut du sang neuf régulièrement pour éviter de véroler le système.

Ce fameux salaire de base sera instauré, et bon nombre de taxes et impôts abolis puisque c’est nous qui déciderons de ce que l’on veut/doit conserver. Il est important qu’un audit soit mis en place afin de découvrir tous les petits secrets cachés de nos dirigeants actuels et y mettre fin!

Une seule entité, le peuple propose, le peuple décide, le peuple crée. Il n y a plus de socialistes, ou de capitalistes puisqu’on ne vote plus pour un programme mensonger, ni pour le contenu d’un programme, mais bien pour chaque décision qui nous concerne.

Chaque vote demandera 67% à 75% des voix pour passer. Il est aberrant aujourd’hui de voir un président élu à 20% des voix décider de tout dans ce pays (eh oui c’est ce qui se passe, entre les abstentions, les votes blancs, et ceux qui votent contre l’opposant, on est à peine à 20%). C’est aberrant! C’est 80% du peuple, 4/5 du peuple, 4 personnes sur 5, qui a une intention contraire pour ce gouvernement. 1 seule personne sur 5 qui le soutient. Est-ce que ça vous convient? Est-ce que vous trouvez ça normal?
Que chaque loi ou décision soit votée à 67% ou 75% permettrait d’avoir les 2/3 ou même les ¾ du pays avec la même intention, c’est beaucoup plus constructif et pérenne.

Choisir le CNTF, c’est avoir 67% minimum des gens qui sont en accord avec une proposition qu’ils ont faites eux-mêmes. C’est beaucoup plus sain non? Si vous êtes d’accord, alors manifestez-vous. Le CNTF est ouvert à tous, à la discussion, à vos idées, c’est le but! Le status quo, c’est le système dans lequel vous êtes, si vous voulez en changer, il vous faut passer à l’action, il vous faut choisir, il vous faut être un leader de votre lendemain.

Il faut restructurer les décisions de l’état. Toute loi/décision qui concerne directement les citoyens devra être votée par eux. Il faudra aussi mieux informer le peuple et arrêter de le manipuler. Il faudra lui donner les vraies informations pour qu’il puisse faire des choix en conscience et avec responsabilité.

C’est extrêmement important d’informer le public sans le manipuler, et le laisser prendre les décisions qui l’impactent directement. Ensuite, toutes les décisions structurelles pourront être prises plus rapidement par un plus petit groupe de gens au gouvernement, mais la décision initiale prise par le peuple devra être respectée. Je vois un ensemble de personnes en présidence du pays, plutôt qu’un seul président qui décide en plus de présider. Présider ne veut pas dire décider. En Suisse, ils ont les 7 sages, un nombre impair qui est intéressant car cela permet de trancher. Un ensemble de personne sera donc à la tête pour mettre en place les décisions émises et prises par le peuple. Ce sera beaucoup plus sain qu’une seule personne corruptible…

Un adhérent convaincu du projet…


Défiler vers le haut