Message de ralliement en direction des membres des Forces Publiques de Gendarmerie et de Police

Document pdf à télécharger et diffuserStan 2020 12 22 – A tous les gens en arme

pastedGraphic.png pastedGraphic_1.png pastedGraphic_2.png

Message de ralliement en direction des membres des Forces Publiques de Gendarmerie et de Police

Communiqué CNT – Stan – 22 décembre 2020

Vous recevez en ce moment des citoyens partageant avec vous ces mêmes valeurs fondamentales de justice, paix, liberté et vérité qui vous ont poussés à mettre votre vie au service de la nation et du Peuple auquel vous appartenez.

Ces citoyens “de conscience”, membres du Conseil National de Transition ou sympathisants de notre initiative, sont dépositaires d’une mission sacrée dont vous percevez toute la pertinence à la lecture de ces quelques lignes: 

  • agir sur tout le territoire national, en urgence et chaque jour, afin que, 
    • d’une part, le Peuple et la Nation récupèrent leurs forces de paix et de sécurité, et que, 
    • d’autre part, vous, gendarmes, policiers, récupériez le soutien et l’estime, non pas de quelques personnes sages, mais de l’ensemble du peuple.

Nous espérons que cette initiative qui consiste à venir vous présenter nos meilleurs sentiments en cette période si tragiquement chaotique de fin d’année 2020 et de basculement dans l’année 2021, à vous, gendarmes et policiers, aura cet effet boule de neige escompté et désamorcera le champ de mines que notre cher pays constitue aujourd’hui plus que jamais.

Les quelques personnes de bonne volonté qui sont à l’origine de cette initiative citoyenne sur le thème de la fraternité et à la tête du Conseil National de Transition aujourd’hui n’ont pas d’autre objectif que celui qui vous est énoncé dans ces lignes et qui vous est exprimé le plus chaleureusement possible par nos valeureux émissaires.

A titre informatif, nous vous transmettons en annexe les éléments vous permettant de vérifier ce qu’est le Conseil National de Transition et l’état d’esprit résolument patriote, humaniste et pacifique qui nous anime.

Toutefois, sachez déjà, chers gendarmes, chers policiers, que le CNT n’est qu’un outil juridique évoluant sur le terrain du Droit International et de notre Constitution en respect de nos lois françaises, avec l’objectif premier que soit légalement mise hors d’état de nuire l’organisation criminelle qui prétend administrer notre France chérie en la plongeant sciemment dans un chaos absolu.

Le second objectif du CNT est, afin de mettre un terme définitif au problème de fond dont nous toutes et tous faisons les frais avec nos enfants, de disqualifier du terrain de la politique les mafias des partis une bonne fois pour toutes et de rendre au peuple sa souveraineté.

Le CNT n’est donc pas un mouvement ni un parti et encore moins une milice, mais bien un outil juridique au service du peuple et de la nation et notre démarche n’est nullement d’ordre insurrectionnel en vue d’une prise de pouvoir par la force et la violence dans une démarche anti-démocratique.

A cet égard, il est bon de savoir que la transition nécessaire dès que la neutralisation de l’occupant de la France est réalisée, vise à réorganiser la nation et ses appareils d’Etat afin qu’un gouvernement collégial citoyen et sûr prenne le relais au plus vite et sur de très bonnes bases.

Vous trouverez donc en annexe le programme élaboré en ce sens et qui place au coeur des priorités absolues à traiter en urgence les problématiques sécuritaires réelles et les conditions insupportables de nos gendarmes et policiers.

Sachez, chers gendarmes et policiers, que nous souhaitons que vous toutes et tous soyez au coeur des prises de décisions à prendre pour redonner à nos corps constitués des forces publiques, en l’occurrence, une fois notre pays libéré, d’où l’intérêt, pour vous, de rallier dès maintenant le CNT.

Il est évident que la phase critique préliminaire à la récupération de notre pays en chute libre est donc la neutralisation de ce que nous désignons “d’occupant”.

La ligne stratégique adoptée par le CNT et rendue formelle tout dernièrement, consiste à rallier les millions de citoyens de conscience non pas pour une insurrection mais bien au contraire autour de nos gendarmes et policiers qui seuls ont la possibilité de libérer la France sans déclencher une guerre civile.

Sachez que les consignes strictes et formelles qui sont données à nos équipes de terrains – membres de la NéoPol – ainsi qu’à tous nos membres sont relatives au redéploiement sur le terrain et dans la France entière pour “l’opération chocolat” -soutien aux forces publiques – avec un abandon inconditionnel des clichés de manifestation.

Aucune action collective ou individuelle risquant de dégénérer opportunément pour l’occupant ne peut concerner le CNT de près ou de loin.

Aujourd’hui, depuis le 18 décembre 2020 et jusqu’à ce que vous, gendarmes et policiers ayez libéré notre pays, nous vous laissons libre le champ de la manifestation afin que, d’une part, vous soyez le moins possible mis sous tension en antagonisme avec le reste du peuple et que, d’autre part, ce soit bien vous qui, dans un tout premier temps et au niveau de la France entière, licenciez l’équipe de traîtres à la nation.

En revanche, nous nous déployons très massivement dans toute la France par petits groupes de cinq à six personnes maximum afin de vous rencontrer partout où l’occasion s’offre, mais aussi d’inviter nos concitoyens à ignorer les manoeuvres tyranniques imposées par un gouvernement illégitime et résolument malfaisant.

Concrètement, nous appelons à la légitime et générale désobéissance civile concernant tout ce qui trait à de pseudos mesures sanitaires, à commencer le port de la muselière, les incarcérations collectives à domicile, les séquestrations de personnes âgées dans les EPHAD, etc., bref, les interdictions de vivre.

Là encore, ces injonctions totalitaires et scientifiquement infondées faites sous forme de décrets tombent, elles, sous le coup de la loi et, inversion des valeurs oblige, conduisent, elles, à une mise en danger de la vie d’autrui, pour ne pas dire un crime de masse. 

De ce fait, nous vous demandons par la présente de nous soutenir dans notre contre-offensive nationale dite de “désobéissance civile dans la bonne humeur collective”, seule soupape pouvant éviter une guerre civile et mettre fin au crime de masse en cours.

Plus concrètement, nous vous demandons d’être les premiers à avoir recours à la légitime désobéissance civile, s’agissant même en ce qui vous concerne d’une obligation en vertu des articles qui régissent vos professions en matière d’éthique et de règlement, c’est-à-dire, pour commencer, de ne plus vous impliquer comme bras armé de cette tyrannie, de ne plus verbaliser les citoyens réagissant à notre appel que ce soit pour non port du masque, rassemblement festif, ouverture de leurs commerces etc.

Puis, nous vous demandons de manifester contre l’occupant et ses offensives criminelles tout en étant les premiers à soutenir les citoyens récupérant leur droit à respirer, à soutenir les petits commerçants qui vont réouvrir leur commerce plutôt que de mettre fin à leurs jours.

Enfin, nous attendons de vous que, dans la foulée, vous fassiez le nécessaire pour neutraliser cet infâme occupant, cet agent au service des forces mondialistes génocidaires présentées comme “élites internationales de la haute finance et de l’industrie”.

S’il devait vous manquer quelques données factuelles concernant la réalité de ce crime de masse qui frappe en premier lieu nos enfants dès six ans et nos anciens pris en otage dans les EPHAD, ainsi que le caractère formel du complot mondial que nous dénonçons, nous-nous permettons de vous indiquer la plate-forme de communication indépendante “Profession-gendarme.com” qui publie ces données factuelles permettant de mesurer l’ampleur du complot engagé contre l’Humanité entière à travers la pseudo pandémie et les offensives présentées comme relevant de l’urgence sanitaire.

En conclusion, nous plaçons tous nos espoirs entre vos mains de policiers et de gendarmes de tous rangs, grades, fonctions et spécialités, pour que notre pays soit sauvé in-extremis du chaos programmé, sachant que c’est le monde entier qui, grâce à votre courage, aura une chance d’échapper au pire.

Recevez donc de notre part à nous, dirigeants du CNT, l’expression de nos sentiments les plus bienveillants, respectueux, amicaux, ainsi que nos souhaits on ne peut plus sincères pour une très heureuse fin d’année et pour ce monde meilleur que vous allez construire avec nous toutes et tous.

Pour le CNT
Présidente de La Transition
Delphine Cosme 
et 
Le responsable de la NéoPol
Stan Maillaud

Ralliement de la Police - SOS, nous avons besoin de vous !

Défiler vers le haut