Parents

Vous êtes parents et vous vous inquiétez de l’avenir de vos enfants? En effet, devenir parent aujourd’hui peut facilement virer au casse-tête, voir à l’angoisse…

Autant le regard instinctif de notre espèce nous pousse à protéger et aider nos enfants, autant l’on peut constater que dans notre société, nos enfants sont au mieux des victimes collatérales, au pire les cibles favorites des politiques choisies par nos dirigeants.

Tout d’abord, dès le projet de la conception :

  • en cas de problème de fécondation, quelles solutions pour avoir des enfants ?
  • Puis, une fois l’embryon accroché, se pose la question des soins jusqu’à l’accouchement en passant par la pratique des échographies. La détection et le diagnostic in utero (ou même à la naissance) de maladies génétiques (trisomie…) à risque…
  • Accouchement en hôpital, en maison de naissance ou à la maison ? Pourquoi ne pas avoir le choix librement ? L’accouchement n’est-il pas un acte des plus naturels ? Il peut être accompagné par une équipe capable de réagir en urgence si besoin, mais la place du naturel ne devrait-elle pas être prépondérante ?

A la naissance viennent ensuite d’autres préoccupations :

  • allaitement ? Apprentissage de l’allaitement ? Aujourd’hui beaucoup de médecins généralistes ou spécialisés savent très peu de choses vraies sur l’allaitement. Ils ne seraient pas même en mesure d’orienter une maman allaitante sur un lactarium, sorte de réservoir de lait maternel donné par les mamans ayant trop à donner. Beaucoup de non-sens et d’idées fausses qui nuisent à l’allaitement et sa durée dans le temps.
  • Couches lavables ? Bébés sans couche ? Plusieurs possibilités, jamais abordées actuellement car trop difficiles à intégrer dans un système unique et immuable de nos structures sociétales.

Aussi bien sûr inévitablement la question des vaccins se pose, dont la pression de la société est telle que malgré la liberté juridique à laquelle nous avons droit, peu de parent l’assument pour avoir le confort d’accéder aux structures de type crèches ou centres aérés. Et si on abordait plutôt le thème d’une alimentation saine et d’un système immunitaire renforcé plutôt que de l’injection de substance dont le corps n’a que faire..?

Il y a la question du mode de garde de l’enfant, car aujourd’hui, dans notre monde à l’envers, les 2 parents travaillent pour pouvoir payer les frais de garde des enfants… Alors qu’en restant à la maison, un vrai confort de relation entre les membres de la famille s’instaure, sans perdre vraiment d’argent… Les coûts des crèches et des nounous sont prohibitifs, avec des conditions de garde de plus en plus sévère (les enfants ne sont pas pris dès 37.8° de fièvre, obligation vaccinale requise, horaires de plus en plus compliqués…).

A l’école, la pression vaccinale perdure. Mais surtout il est maintenant inscrit que les enfants DOIVENT aller à l’école dès 3 ans. Beaucoup d’étude montrent les bienfaits de la relation familiale proche jusqu’à l’âge de 6 ans. Ce choix est-il offert aux parents ? Seuls les plus avertis en ont connaissance. C’est une fois de plus une solution alternative cachée. L’instruction à la maison est tout à fait possible ! Elle devrait être rapidement mise au goût du jour quand on constate les conditions d’enseignement offerte pour nos chères têtes blondes… Classes surchargées, violences et racket, enseignement subversif par les intervenants extérieurs…sans parler des brigades sanitaires qui pourraient de façon intrusive et sans contrôle faire des tests dans les écoles.

Mais bien sûr avec l’école se pose la question de l’instruction. Que voulons-nous que l’école enseigne à nos enfants ? Quelle vraie mission pour l’éducation ? Elle doit venir sur une autre base que les règles transmises par la famille (savoir vivre, règles de vie en communauté, politesse, …) et devrait permettre à chacun de « se connaitre soi-même », de s’accepter et de tirer le meilleur de lui-même; on attend aussi de l’école qu’elle prépare et donne des savoirs et des opportunités que les parents ne sont pas toujours en mesure de transmettre… Des savoirs différents, pour faire découvrir la Vie sous toutes ses formes. Aujourd’hui l’école stigmatise et stéréotype les enfants pour les rendre conformes à un moule dans lequel ils devront se glisser. L’école et la société tuent toutes chances d’être différent, d’être soi-même. L’école devrait être une porte ouverte sur le monde et qui donne envie d’être curieux.

Et avec le CNT, ça donne quoi ?

Le CNT porte une attention toute particulière à la parentalité : dès qu’un couple apprend qu’il va accueillir un enfant dans son foyer, la vie et la perspective changent à bien des égards et obligent les parents à réfléchir en eux-mêmes à ce qu’ils ont reçu, et ce qu’ils veulent transmettre. C’est un élan naturel et spontané de l’Humain que de vouloir le meilleur pour sa descendance, et souvent cela nous amène à vouloir mieux que ce que nous avons eu.

Rejoignez-nous et ensemble (à travers les commissions notamment), créons un authentique projet de parentalité et d’éducation:

  • naissance douce et respectueuse des volontés de chacun,
  • apprentissage des rythmes naturels du jeune bébé, et de l’enfant, pas d’école avant 6 ans, notamment grâce au revenu universel qui permet de s’investir sans crainte matérielle dans sa relation parent/enfant,
  • une école ouverte sur la Vie à l’âge où l’enfant commence à ressentir un vrai besoin de découvrir le monde,
  • une école où l’enfant et sa personnalité sont au centre des apprentissages, en respectant son rythme individuel, et ses goûts, et qui a pour vocation d’aider l’enfant à faire plus tard ce dont il a envie et ce pour quoi il se sent naturellement à l’aise ; ainsi, la notion d’échec et notamment d’échec scolaire est éradiquée car c’est avant tout une fausse notion,
  • la possibilité de faire l’école à la maison comme c’est de plus en plus le cas sans être contrôlé par l’administration éducative, laissant ainsi l’enfant s’épanouir à son rythme plutôt que dans des cases choisies par une éducation nationale obsolète,
  • être écouté en tant que parent pour créer l’éducation de demain avec plus de liberté, plus de bon sens et d’avantage de souplesse dans l’éducation des enfants qui ont tous leurs propres rythmes et leurs propres souhaits,
  • des cours légitimes du peuple, où des parents, comme vous, pourront statuer sur des aspects importants de la vie d’un enfant en cas de séparation ou d’abus. Ces cours compréhensives et qui mettent en avant la légitimité plutôt que la légalité, pourront faire des choix bien plus avisés pour les gardes d’enfants en cas de séparation, ou encore de placements, etc… Ces cours légitimes ne seront pas « intéressées » financièrement pour donner leur verdict comme c’est le cas aujourd’hui…

Être Parent, c’est une remise en question de chaque instant et la préparation à accompagner pour un temps un plus petit que soi, dont on a la pleine responsabilité dès les premières heures de conception. On devient responsable d’une vie qui ne nous appartient pas, tout en respectant la nature du petit être accueilli.  Pour toutes les questions que cela implique, et face aux lois qui menacent nos enfants, rejoignez-nous et ensemble, créons les nouveaux outils pour une éducation et une instruction, ouverts sur le respect de la Vie !

Défiler vers le haut